Les Aventuriers du Rail USA : le célèbre jeu de société pour tous !

aventuriers du rail boite jeu

Fiche du jeu

  • Nombre de joueurs : 2 à 5
  • Catégorie : Classique
  • Age : À partir de 8 ans
  • Durée : 60 minutes
  • Prix : 35 euros
  • Editeur : Days of Wonder
Notre note :
7.5/10

Connaître ses classiques : Les Aventuriers du Rail

Voici un produit dont vous avez certainement entendu parler tant sa notoriété est déjà grande, et vous avez sans doute déjà remarqué sa présence dans les rayons de votre magasin. Oui, les Aventuriers du Rail est déjà un jeu classique, malgré son relatif jeune âge!

Même si à l’instar du Monopoly classique, le jeu les Aventuriers du Rail (AdR) se distingue par des illustrations et un graphisme rétro qui évoque le début du 20ème siècle, il s’agit bien d’un jeu de notre siècle puisqu’il a débarqué en 2004. Si le jeu d’origine (celui que nous allons évoquer principalement) se déroule sur une carte [map] nord-américaine, et s’il est actuellement distribué essentiellement par les français d’Asmodée, son concepteur, A.R. Moon, est britannique… Mais passé ce commentaire sur l’origine du jeu, on se rend compte qu’en 17 années d’existence, il a déjà connu de multiples déclinaisons, qu’il est distribué partout dans le monde et traduit dans toutes les langues, ou presque… Un succès phénoménal!

Retenez simplement que le titre original du jeu est Ticket to Ride, comme le titre des Beatles – c’est une information toujours utile à connaître pour un jeu mondialement connu, d’autant qu’il a beaucoup de traductions spécifiques suivant le pays (Aventureros el Tren, Zug Um Zug etc.)

 Dans cet article, nous allons détailler le jeu original, à savoir les Aventuriers du Rail USA, qui a remporté le très convoité prix Spiel des Jahres en Allemagne l’année de sa sortie – prestigieuse récompense qui plaça ce titre sur… de bons rails :p  

Cependant, nous allons rester aussi généralistes que possible, et l’article que vous allez lire va sans aucun doute vous permettre de comprendre l’essentiel du jeu y compris si vous êtes en possession ou souhaitez faire l’acquisition d’une autre édition ou extension.

Comment jouer aux Aventuriers du rail ?

Le jeu

 Les Aventuriers du Rail est un jeu de plateau.

Le contenu de la boîte de jeu inclut :

  •     Le plateau de jeu
  •     Des figurines de type « wagon »
  •     Des cartes
  •   Mais aussi: livret de règles, marqueur pour le score

    aventuriers du rail plateau

Le plateau de jeu représente un plan des Etats-Unis avec les grandes villes reliées entre elles par des réseaux de chemin de fer. Plus la distance entre deux mégapoles est grande, plus le tronçon (ou segment) les reliant comporte de cases, et plus il va falloir de wagons pour le faire. Il faut noter que ces segments sont colorés.

Les figurines ont différentes couleurs : chacun choisit la sienne en début de partie. Le joueur pose ses figurines sur la table pour marquer qu’il fait l’acquisition d’un tronçon – il prend le contrôle d’une route ferroviaire entre deux cités.

  • Les cartes à jouer sont de deux types :

    •         aventuriers du rail cartesDes  «cartes destination» qui vous imposent l’objectif de réaliser un trajet en reliant deux destinations, et indiquent quel score vous rapporte ce trajet – plus elles sont éloignées, plus elles feront augmenter votre score en fin de partie. On les appelle plus familièrement tickets pour les distinguer des autres cartes.
    •         Des symboles de wagons monocolores – ou une locomotive qui est en fait un « joker » car multicolore. Ce sont essentiellement ces cartes de construction – que l’on appellera parfois building cards pour les différencier des autres – que l’on va piocher, puis dépenser pour acquérir des tronçons et monopoliser les trajets reliant deux gares. 

    Et ici, voici la mécanique simple et efficace du jeu : vous voyez que les segments reliant les mégapoles ont différentes couleurs, vous devrez alors piocher les building cards de la couleur correspondante à votre tronçon, et il faudra dépenser le nombre exact de cases de ce trajet pour le posséder !

Les règles du jeu

 Les Aventuriers du Rail est une course aux points. Vous en marquez :

  •         En construisant une voie ferroviaire sur un des tronçons;
  •         En complétant un objectif, qui consiste comme vous l’aurez compris à finaliser une route complète, morceau par morceau, entre les deux destinations spécifiées sur votre ticket;
  •         Il y a enfin un bonus à la fin de la partie pour celui qui a réussi à aligner la plus longue route ferrée sur la table

Chaque aventurier piochant à son tour sans mécanisme aléatoire,on accumule normalement des éléments de construction à une vitesse équivalente. Donc, on comprend bien que c’est la partie «objectif», qui consiste à bâtir une route entre deux gares précises à chaque fois, qui fait toute la différence.

Dans les Aventuriers du Rail, tout comme dans Risk, vous êtes dans un jeu à objectif secret. Dans Risk, vous ne savez pas quels continents votre adversaire doit conquérir, ou qui il doit éliminer ; ici, vous ne savez pas quelles mégapoles vos opposants doivent relier.

Ici, vous pouvez cumuler plusieurs tickets – vous commencez d’ailleurs la partie avec deux d’entre eux et vous pouvez encore en piocher à votre tour. Mais ne soyez pas trop gourmands : en fin de partie, vous additionnez les points de victoire des objectifs accomplis, mais vous retranchez ceux des destinations qui ne sont pas complétés !

Les routes que vous construisez pour bâtir votre réseau peuvent évidemment être utilisées pour plusieurs lignes de longue distance.

Début du jeu – mise en place

Chaque joueur prend possession de ses pions, les véhicules qu’il disposera sur la map pour construire ses voies ferrées.

Dans la version classique des AdR, vous commencez par piocher 3 tickets (tous différents, mais qui proposent toujours de relier 2 destinations). Vous devez alors en garder au moins deux parmi les trois.

Vous obtenez également vos 4 premières building cards symbolisées par un wagon ou une locomotive de couleur..

Vous voilà équipés, il ne reste plus qu’à former deux pioches :

  •         Une pile pour les tickets,
  •         Une pile pour les building cards colorées (la locomotive faisant office de joker multicolore). Excepté qu’en plus de la pile, on dispose à ses côtés 6 d’entre elles en face apparente.

aventuriers du rail mise en place

Le tour de jeu

A chaque tour, on peut entreprendre une action parmi les suivantes :

  •         Piocher 3 nouveaux tickets ; puis décider, parmi ces trois tickets, lesquels il choisit de conserver. Attention : il faut conserver au moins l’un de ces trois itinéraires piochés. Les tickets non conservés sont remis au bas de la pile. C’est une action hautement stratégique, mais à réaliser avec parcimonie, car l’accumulation excessive de destination à points vous pénalise.
  •         Piocher jusqu’à 2 building cards. Pour cette pioche, vous pouvez : soit piocher parmi les six wagons disposés faces visibles, soit piocher dans la pile face cachée. Plus de détails sur cette phase ci-après.
  •         Utiliser (dépenser) des building cards en votre possession pour construire une route entre deux gares voisines. Par exemple, si Atlanta et Miami sont distantes de 4 cases, et que la couleur des voies reliant ces deux villes est jaune, alors vous allez devoir payer avec 4 cartes jaunes (ou en remplacer n’importe quel nombre par ce même nombre de joker multicolores). Une fois le prix payé, vous placez 4 figurines de votre couleur sur la voie que vous venez d’acquérir.

En cours de partie, les pions déjà placés ne peuvent pas être éjectés, le réseau que vous avez acheté est définitivement à vous. C’est votre segment de voie ferrée et il le restera. Chaque acquisition peut tout à fait bloquer les concurrents ! Notez que sur la map, il est possible qu’on ait une seule voie entre New York et Boston, mais qu’il y ait deux voies parallèles entre Los Angeles et San Francisco ; dans ce dernier cas, deux adversaires peuvent se partager le tronçon de Los Angeles à San Francisco sans se bloquer mutuellement.

Revenons maintenant sur la pioche de construction car c’est l’action la plus fréquente dans la partie, voici son mécanisme:

          Quand vous prenez une building card face visible, vos adversaires voient ce que vous piochez, donc les couleurs de celles que vous accumulez. En revanche, celles prises dans la pile face cachée ne sont pas révélées aux autres – en conséquence, vous subissez un aléa, mais vous concédez moins d’informations…

          Quand vous prenez une carte face visible, vous la remplacez immédiatement en révélant celle du dessus de la pile et en la mettant à sa place.

          Vous pouvez piocher: soit deux cartes visibles, soit deux de la pile, soit une de chaque.

          Une exception pour les locomotives (autrement dit la carte wagon « multicolore » qui est, vous le comprenez tout de suite, la plus forte) : une locomotive exposée face visible est forcément tentante, tout à fait accessible, mais compte pour deux cartes piochées. Si vous la choisissez, vous ne piochez que celle-ci. Si vous avez déjà pioché une première fois, vous perdez le droit de choisir celle-ci pour votre second choix.

Fin de partie

La partie se termine quand il reste 0, 1 ou 2 wagons dans le stock de pions d’un joueur. Il reste alors un tour pour chaque participant afin d’effectuer une dernière ligne de train.

On entame alors le décompte du score en fonction du nombre de pions placés sur le plateau, puis on révèle tous les tickets: pour chaque objectif réussi, on ajoute les points indiqués sur le ticket correspondant, et pour les autres (ceux en échecs)… on les retranche.

Enfin, on ajoute un bonus de 10 points pour celui qui peut s’enorgueillir d’avoir la plus longue… ligne de chemin de fer 😉

Parlons un peu de stratégie…

Voici un descriptif succinct des éléments stratégiques au cœur du jeu.

Il faut sélectionner soigneusement ses objectifs, d’abord leur nombre et leur faisabilité, mais aussi leur complémentarité. Certains tickets vont ainsi avoir des tronçons qui vont se superposer, au moins en partie.

Sur certains tronçons, le plan des Etats-Unis dessine deux voies parallèles qui permettent à deux joueurs de se le partager en construisant chacun sa voie. Néanmoins, la plupart du temps, il n’y en a qu’une, donc le premier à construire monopolise le tronçon et bloque la route aux autres. Les tactiques de blocage ont tout leur sens, à condition de ne pas perdre de vue ses propres objectifs de construction.

De manière générale, ce jeu de société propose des règles simples, sans aléa subi (pas de lancer de dés), et vos adversaires voient le plateau ainsi que vos pioches face visible. Il vaut donc mieux donner, autant que possible, le moins d’informations sur ses intentions et son prochain coup. Vous pouvez cumuler un bon stock de cartes en main, et même si cela constitue un risque pour la suite de se faire chiper un segment que l’on convoite, il ne faut pas forcément placer trop vite ses figurines sur la table, car cela peut revenir à dévoiler son jeu.

Notre avis sur les Aventuriers du Rail

Pour qui ?

On prendra peu de risques en prétendant que l’énorme succès populaire qu’a obtenu ce jeu est largement dû à la simplicité de ses règles, qu’on maîtrise totalement dès la fin de la première partie.

C’est vraiment un jeu pour toute la famille, qui convient autant aux plus jeunes –  ceux qu’on veut initier aux jeux les plus simples pour commencer leur apprentissage, qu’aux plus âgés ou à ceux qui ne veulent pas s’aventurer dans un jeu casse-tête.

A deux, c’est mieux ?

Ce jeu peut se jouer de 2 à 5 personnes. A trois ou plus, il reste très convivial, vous vous en doutez. En vérité, le gameplay des AdR est si facile à appréhender que la boîte de jeu sera toujours parmi les plus faciles à sortir quand plusieurs personnes autour de la table ne se mettent pas facilement d’accord sur quoi jouer.

Pour nous, ce jeu à deux avantages évidents à être joué à deux:

A trois et plus, la distribution des tickets (les objectifs de trajets secrets) peut introduire un peu d’asymétrie: des joueurs aux cibles concurrentes peuvent naturellement devenir rivaux, se neutraliser et laisser le champ libre à un autre qui peut alors facilement l’emporter, sans que des ajustements stratégiques ne puissent y changer grand chose. Cependant, soyons honnête: en l’absence d’autres aléas, le concepteur du jeu a quand même très bien préparé son affaire, et cette asymétrie est loin d’être rédhibitoire.

Le vrai avantage de jouer à deux ici… C’est tout simplement que la partie va plus vite. On se permettra, en commentaire, un parallèle avec un autre jeu classique, le Monopoly, qui est un peu dans le même cas: aux AdR, il y a un peu de tactique, mais pas énormément non plus. Pas de quoi réfléchir en permanence… C’est un jeu “détente”. On n’a pas grand chose à faire ou à réfléchir quand ce n’est pas notre tour! Alors ici, plus on est nombreux, plus quelqu’un qui réfléchit vite risque de trouver le temps long entre ses propres tours, surtout si ses adversaires mettent du temps à jouer.

Evidemment, c’est notre avis, notre ressenti personnel. On peut toujours s’amuser, bavarder et partager du bon temps avec les amis autour de la table pendant que ce n’est pas notre tour. 

Notre avis

Les Aventuriers du Rail, c’est une valeur sûre du jeu de société. Un grand classique. Nous devions le faire figurer en bonne place parmi les articles de notre site.

Nous resterons cependant sur une note modérée de 7.5/10.

En effet, ce jeu est amusant, mais il a le défaut de ses qualités.

Sa grande qualité: l’avoir en stock dans sa ludothèque, quand les gens qui vous visitent sont toujours partant pour un petit jeu, mais pas toujours des joueurs “pointus” qui pratiquent autant que vous, c’est qu’il fait une belle roue de secours: beaucoup de gens le connaissent déjà, et ceux qui ne le connaissent pas vont constater qu’on apprend à y jouer rapidement.

De plus, la durée des parties est très raisonnable, surtout avec un partenaire rapide.

La contrepartie, c’est que dès qu’on fait quelques parties, on maîtrise assez vite toutes les mécaniques de ce titre. Les parties ont tendance à vite se ressembler, surtout avec les adversaires qui ont déjà joué contre vous. Splendor, auquel on a mis une meilleure note, n’a clairement pas ce défaut.

En bref, c’est le jeu facile à sortir avec des amateurs occasionnels. Mais certainement pas un jeu qu’on va souvent ressortir entre joueurs chevronnés.

Pour conclure: Les Aventuriers du Rail : éditions, dérivés et extensions

Nous avons fait l’introduction de cet article en évoquant les multiples déclinaisons dont le jeu original (l’édition AdR USA) avait fait l’objet, par son créateur et son éditeur Days of Wonder.

Le jeu a rencontré un succès qui se passe de commentaire; DoW se réclame de millions de ventes pour la série et ne cesse de nous proposer de nouveaux produits dérivés de son jeu fétiche. Dernièrement, il nous fait livraison de plus d’une nouveauté labellisée AdR chaque année!

Les nouvelles éditions ou extensions du jeu sont si nombreuses (déjà) et si fréquentes qu’il serait fastidieux de toutes les citer dans cet article. Nous allons simplement vous faire un petit résumé:

  • Le premier produit dérivé est la version appelée Les Aventuriers du Rail Europe et elle reste aujourd’hui l’une des plus connues. 
  • Par extension à cette variante européenne, les autres jeux proposent de nouvelles maps en guise de terrain d’affrontement: Europe, Asie, Afrique, Scandinavie… mais aussi des éditions nationales. Cela vous intéressera de savoir qu’il existe une boîte de jeu AdR France.
  • A chaque nouveauté, son créateur a légèrement revisité le concept, et si 90% du gameplay – que nous avons détaillé pour le jeu de base – reste inchangé, les différents jeux AdR proposent leur petite originalité conceptuelle pour renouveler le plaisir… et inciter les fans à en acheter plusieurs.

On ne va pas vous mentir, plus on avance dans le temps, plus certains de ces articles dérivés nous paraissent d’un intérêt discutable sur le plan ludique, du moins quand on connaît déjà la franchise – en tout cas, c’est notre avis. 

  • Bien que le jeu classique soit déjà accessible pour les plus jeunes, il existe depuis quelques années une version spéciale pour enfants sous le nom Mon Premier Voyage.
  • Dernière information d’une grande importance pour nous: suivant le produit dérivé que vous choisissez, le nombre de joueurs maximum varie. Last but not least… toutes les versions existantes du jeu sont à partir de deux joueurs.

Votre choix est fait? Jouez!